Sénégal : le chanteur Akon aura sa ville de 6 milliards $ en 2029

Le chanteur de rap sénégalais Akon l’a déclaré à Los Angeles en 2020 : « Si tu es assis sur un milliard de dollars à la banque, alors qu’il y a tous ces gens qui souffrent et se battent pour leur survie, c’est complètement fou pour moi, c’est du gâchis ». Et comme réponse à cette question qui concerne particulièrement l’Afrique, Akon a annoncé la construction de sa ville au Sénégal, son pays natal : Akon City. Livraison prévue en 2029.

Après des discussions et un accord avec Macky Sall, président du Sénégal, en 2018, Akon s’est vu attribuer un terrain de 2.000 hectares proche d’un aéroport international, la solution optimale pour son gigantesque projet. Depuis, les choses ont avancé rapidement. Le chanteur, qui a confié la conception de sa ville à l’architecte libanais Hussein Bakri, installé à Dubaï, a pu développer le projet avec la société d’ingénierie KE International. L’estimation actuelle de ce projet de ville intelligente est de 6 milliards de dollars, mais les promoteurs sont conscients que ce coût pourrait augmenter dès le début des travaux prévu en 2023. Cette première phase prévoit l’installation de routes, d’infrastructures de transports, d’un hôpital, d’une école, d’une centrale électrique propre et d’un centre de traitement de déchets.

Akon City sera une ville totalement autonome et sera financée en partie par le secteur du tourisme au Sénégal. Des hôtels, des logements, des écoles, des universités, des stades, des parcs et des centres commerciaux seront bâtis suivant le plan actuel. Mais Akon compte également y mettre à contribution ses autres activités, notamment culturelles et surtout Akon Lighting America Initiative, un vaste projet pour appuyer des pays africains présentent un déficit de couverture des réseaux en termes d’électrification. Cette initiative est adossée à Lighting Africa, une organisation associant Akon, qui en est le président, à des fonds d’investissement internationaux pour l’énergie durable en Afrique.

Akon développera également sa société Akoin, très active dans la cryptomonnaie qui pourra « relancer certaines monnaies africaines à la dérive, pourries par l’inflation et la corruption », selon les mots d’Akon qui milite pour la multiplication des investissements des africains membres de diasporas à travers le monde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s