Yoplait redevient français après sa cession par l’américain General Mills

En 2002, Yoplait était vendue à 51% par la coopérative française Sodiaal au fonds d’investissement PAI Partners. Ce dernier a revendu ses parts au groupe américain General Mills, déjà franchisé Yoplait en Amérique du Nord, en 2011 à 1,2 milliards de dollars. Sodiaal était minoritaire à 49% durant ces 19 années d’aventure américaine.

Mais General Mills veut se recentrer sur le continent nord américain, et a cédé les activités européennes de Yoplait à son propriétaire français Sodiaal. Ce rachat est estimé à 400 millions d’euros et permettra à Sodiaal de récupérer trois usines en France, à Vienne, dans l’Isère et dans la Sarthe. Des filiales au Royaume-Uni, en République Tchèque, en Slovaquie et en Suède font également partie de cette cession opérée par General Mills.

La coopérative Sodiaal, également en difficulté financière, ne paiera cette cession que par la cession de ces royalties sur les activités de Yoplait aux Etats-Unis et au Canada, qui restent dans le giron de General Mills. Sodiaal reprend ainsi le contrôle de la marque en Europe, en plus de ses activités en Amérique du Sud et en Afrique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s