France – renseignement : DGSE, budget augmenté face aux nouveaux risques

La Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE), temple du renseignement de la France à l’étranger, a constaté l’augmentation des risques et des menaces à l’international. Afin de faire face à ces menaces, la France a augmenté de 7,8% le budget de cet outil de renseignement, passé de 816 millions d’euros en 2020 à 880 millions d’euros en 2021.

Cyberattaques à travers les entreprises et les institutions publiques, soupçons de guerre bactériologique, protection des intérêts français à l’étranger, … Les missions de la DGSE sont larges et la France a mis le paquet en ces temps d’incertitude mondiale mêlant business, géopolitique, crises sanitaire et économique.

« Entre 2019 et 2025, le renseignement doit représenter 1.500 des 6.000 hausses d’effectif totales. Le contexte stratégique est très incertain. Et nous avons assisté à une multiplication des domaines de confrontation. Il n’y a plus seulement terre, air, mer, mais il y a aussi l’espace, le cyber, le champ de l’information, les fonds sous-marins… », a-t-on entendu au ministère des Armées dirigé par Florence Parly.

200 recrutements supplémentaires sont prévus par ce budget, dont 100 pour la cybersécurité. Suivrons également des investissements lourds pour la DGSE et des crédits de paiement supplémentaires. La France a rédigé en 2008 son Livre Blanc sur la Défense, et ce document sert de colonne vertébrale pour son renseignement extérieur, devenu prioritaire depuis 2017, sous la présidence d’Emmanuel Macron.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s