La BAD obtient une notation « stable – AAA » de S&P Global Ratings

L’agence de notation S&P Global Ratings a délivré à la fin janvier sa notation pour la Banque Africaine de Développement (BAD), avec une perspective « stable » assortie à la note de crédit « AAA / A-1+ ».

S&P Global a déclaré dans son communiqué que « la BAD continuera de gérer de manière prudente son capital tout en maintenant un niveau de liquidité robuste composé d’actifs de haute qualité, et un profil de financement solide. Le soutien extraordinaire des actionnaires de la banque restera intact ».

Les actionnaires de la BAD ont en effet approuvé en octobre 2019 une augmentation de capital pour l’institution, de 115 milliards de dollars à 208 milliards de dollars.

A l’époque, Akinwumi Adesina (photo), président de la BAD, avait déclaré : « La situation du continent est bonne. Les performances économiques générales de l’Afrique continuent de s’améliorer. La croissance économique africaine devrait s’accélérer dans les années à venir pour atteindre 4 % en 2019, et 4,1 % en 2020. Si elle est plus élevée que celle des autres pays émergents et en développement, il n’en demeure pas moins qu’elle reste insuffisante pour faire face aux défis structurels que constituent les déficits courants et budgétaires persistants et la vulnérabilité de la dette. Le défi est donc double : améliorer la trajectoire actuelle de la croissance et la rendre plus créatrice d’emplois ». La crise du coronavirus a frappé l’Afrique et son économie et la banque a revu les perspectives avec prudence, tout en renforçant les appuis aux 54 pays membres.

« La notation AAA de S&P Global Ratings confirme la gestion financière prudente des finances et des risques de la Banque africaine de développement, ainsi que la solidité de nos systèmes de gouvernance. Nous avons été en mesure de maintenir nos normes élevées malgré les défis considérables posés par la pandémie Covid-19 en cours. Nous devons également reconnaître le soutien indéfectible de nos actionnaires qui nous font confiance. La Banque africaine de développement reste déterminée à fournir aux pays africains le soutien financier dont ils ont besoin, et nous continuerons à gérer les risques et les besoins en capitaux pour aider leurs économies à se redresser et à devenir encore plus fortes », a ainsi affirmé Akinwumi Adesina.

S&P Global a également confirmé cet appui renouvelé aux Etats africains par la BAD : « Nous pensons que l’augmentation de capital permettra à la BAD de continuer à étendre la portée de ses opérations, en particulier à la lumière de l’accent renouvelé mis sur le financement des infrastructures et les prêts au secteur privé. La banque a déjà connu une croissance régulière au fil des ans. La banque est en mesure de soutenir les efforts croissants de mobilisation de ressources, et attirer des fonds supplémentaires du secteur privé ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s