Engie investit dans le stockage en batteries seconde vie

Le groupe français Engie, à travers Engie New Ventures, investir dans une activité de stockage d’énergie avec des batteries seconde vie.

L’activité, qui se fera à travers sa filiale Connected Energy au Royaume-Uni, est déjà éprouvée en Belgique, en Allemagne, aux Pays-Bas, et sera exportée au Japon et aux Etats-Unis, sous l’offre E-Stor. Cette offre utilise des batteries qui ne sont plus exploitées dans la mobilité électrique et installe dans les entreprises une capacité électrique allant de 100 kWh à 15 MWh, avec une durée de vie de 5 à 10 ans. L’installation peut ainsi stabiliser l’offre du réseau classique selon les pays, notamment les zones éloignées des villes.

Le cycle de financement où Engie New Ventures intègre comprend d’autres investisseurs comme Low Carbon Innovation Fund 2, Sumitomo Corporation, Macquarie Bank et Turquoise Capital.

Une réflexion sur “Engie investit dans le stockage en batteries seconde vie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s