Madagascar : Reenova demande une licence sur des terres rares

La Reenova Investment Holding a déposé une demande formelle de licence minière complète pour une concession de terres rares à Madagascar dont elle détient 75% de l’exploitation. Elle veut passer au stade exploratoire de ce projet, qui couvre une superficie de 238 km2 au nord-ouest de Madagascar.

« Nous nous engageons à amener ce projet d’oxyde de terres rares au-delà de la phase d’exploration initiale pour réaliser son potentiel et libérer de la valeur. La réception du permis minier complet pour le projet sera une étape cruciale pour le groupe, afin de dégager des bénéfices stables et durables pour nos actionnaires sur le long terme », a déclaré Chen Tong, président exécutif de Reenova (photo).

Par ailleurs, Reenova avait nommé le 26 août dernier Uob Kay Hian pour aider à lever des fonds, pouvant atteindre 2,84 millions de dollars, afin d’aider à financer le projet. Les fonds seront levés en plaçant de nouvelles actions jusqu’à 20% de ce que Reenova possède actuellement.

Des éléments de terres rares de divers types, tels que le praséodyme (Pr), le néodyme (Nd), le terbium (Tb), l’europium (Eu) et le dysprosium (Dy) peuvent être trouvés dans ce site. Ces éléments sont nécessaires dans de nombreuses applications électroniques. Deux rapports d’évaluation, commandés par l’ancienne direction de Reenova, évaluaient l’actif à plus de 1 milliard de dollars, ce qui a suscité un examen minutieux de la part des régulateurs.

Selon un rapport d’évaluation indépendant publié par Behre Dolbear Australia en septembre 2018, la valeur de ce projet a été revue à la baisse à 61,7 millions de dollars. Le projet a une ressource estimée à 560 000 tonnes.

4 réflexions sur “Madagascar : Reenova demande une licence sur des terres rares

  1. Nous, les habitants de la région d’Ampasindava ne veux pas de ce projet d’extraction des Terres Rares chez nous. On nous impose ce projet, il n’y pas de discutions préalable. Durant leur phase de l’exploration ou de recherche (entre 2003 et 2017, ils ont déjà détruits nos faunes et flores souvent endémique de notre région et gâché notre moyen de subsistance: la culture vivrière et les cultures de rente (la vanille le cacao ,l’Ylang Ylang…). Donc les amis du monde entier aide nous à défendre notre patrimoine et les bien commun de l’Humanité (les faunes et flore endémique). MERCI de votre soutient.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s